AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le forum a officiellement ouvert ses portes le 10/06/2018, venez nous rejoindre !
Les 10 premiers membres inscrits recevront 20 dollars en cadeau !

Partagez | 
 

 MALMARA ♦ c'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Améthyste

▲ ARRIVÉE À SALEM : 26/04/2018
▲ SORTS : 12
▲ RACE : Sorcière
▲ ÂGE : 29
▲ DOLLARS : 77
▲ ACTIVITÉ : Présent(e)
▲ DOUBLES COMPTES : Pas encore (a)

Feuille de personnage
Relations:
RP en cours:

MessageSujet: MALMARA ♦ c'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme !   Dim 27 Mai - 20:40




Malmara O'Connell


Identity card

PRÉNOM(S) △ Malmara, prénom inventé par sa mère. NOM(S) △ O'Connell, nom de famille hérité de son père et qui trahit parfaitement ses origines irlandaises. ÂGE △ vingt-neuf ans, bientôt la trentaine ! DATE ET LIEU DE NAISSANCE △ le 2 septembre 1988 à Salem, Massachusetts, États-Unis. STATUT CIVIL △ officiellement, célibataire ; officieusement, c'est bien plus compliqué que ça. EMPLOI/ÉTUDES △ danseuse et comédienne au Salem Theater. RACE △ sorcière. MAGIE △ élémentalisme. GROUPE △ Améthyste. AVATAR △ Nathalie Dormer. CREDIT △ fio.

Raconte-moi une histoire...

Malmara a toujours craint les humains. D'aussi loin qu'elle se souvienne, ses parents lui ont toujours répété qu'elle devait absolument se méfier de ces êtres perfides, sans âme, qui passaient le plus clair de leur temps à pourchasser tous ceux qui étaient différents. Malmara était jeune et naïve donc elle ne s'interrogea pas davantage à ce sujet. Ses parents devaient avoir raison. Après tout, certains de ses ancêtres étaient morts sur le bûcher à cause de l'hystérie collective qui avait touché les humains au XVIIe siècle... Comment ne pas détester les humains, après ça ? Malmara découvrit ses premiers pouvoirs alors qu'elle était à peine âgée de dix ans. Au début, elle avait du mal à les contrôler mais chaque erreur qu'elle commettait était sanctionnée d'un coup de sangle sec donné par son père. Durant deux ou trois ans, son dos fut rougi par les coups. Puis, elle parvint finalement par se maîtriser et son père la laissa un peu tranquille. La seule qui comprenait son calvaire aussi bien qu'elle, c'était sa soeur, Ophelia. Elle aussi avait été battue avant elle et elle savait à quel point les colères de leur père pouvaient parfois être horribles... Surtout que leur mère ne réagissait jamais. Malmara et Ophelia savaient qu'elle désapprouvait l'attitude bien trop sévère de son mari mais elle ne disait jamais rien qui aurait pu aller à l'encontre de son autorité.

À l'âge de seize ans, Malmara obtint des résultats de plus en plus mauvais à l'école. En réalité, elle passait tout son temps au théâtre de Salem, où elle apprenait à jouer la comédie et à danser. Ce fut une véritable révélation pour elle, au détriment de ses études. Cette année-là, lorsque son père découvrit son manque d'investissement à l'école, il la malmena à nouveau avec sa sangle qui sifflait dans l'air comme un serpent. Terrorisée, Malmara décida de prendre sur elle et termina ses études tant bien que mal. Elle quitta le lycée à l'âge de dix-sept ans. Néanmoins, elle ne put jamais se résoudre à abandonner la danse et le théâtre, qui rythmait toute sa vie, ce que son père ne comprit jamais. Lui, il voulait que sa fille fasse des études, qu'elle brille dans un domaine comme la médecine ou le droit, pour amener une sorcière de sang pur dans les plus hautes sphères de la société. Lorsque Malmara osa lui tenir tête pour pouvoir poursuivre ses rêves, elle fut battue comme jamais elle ne l'avait été. Elle finit avec un œil au beurre noir et de nombreux hématomes partout sur le corps.

Lorsque Malmara fêta ses vingt-trois ans, sa carrière étant très stable, elle décida de quitter la maison pour aller s'installer dans son propre logement. Un petit studio dans le centre de Salem, pas des plus luxueux mais qui lui semblait tout à fait confortable. Malgré cela, son père lui reprochait encore la voie qu'elle avait choisie, lui rappelant constamment qu'elle aurait pu exercer un « vrai » métier qui lui aurait apporté un salaire bien plus important. Mais Malmara ne se laissa pas abattre. Elle fit son possible pour faire abstraction des attaques incessantes de son père et resta très proche de sa famille, surtout d'Ophelia qui, elle aussi, avait pris son envol trois années plus tôt. Néanmoins, la sœur de Malmara avait choisi une voie qui convenait bien plus à son père : celle de la recherche scientifique. Elle était d'ailleurs devenue l'une des meilleures chercheuses de Salem. Mais cette différence n'avait jamais créé de conflits entre les deux soeurs, restées inséparables au fil des années.

Devenue une excellente danseuse et une très bonne comédienne, toutes les journées de Malmara se remplirent sans aucune difficulté. Elle passait le plus clair de son temps au théâtre, l'endroit où elle se sentait le mieux après son studio. Un jour, il y a deux ans, dans son quotidien devenu presque banal, Malmara reçut une lettre dans sa loge. Elle était bien écrite, drôle et pleine de douceur. Cette lettre était signée par un certain Marlo. Cet homme, de toute évidence, était venu assister à l'une des pièces dans lesquelles elle jouait et avait été séduit par son sourire de « petite fille émerveillée devant chaque point lumineux dans une vaste zone d'ombre ». En réalité, Malmara aussi avait été séduite par les mots de cet inconnu qu'elle ne connaissait pas et qu'elle n'avait même jamais vu. Alors elle se décida, un peu plus tard dans la semaine, à lui envoyer un sms, puisqu'il lui avait laissé son numéro. C'est ainsi que commença l'étrange histoire d'amour entre Marlo et Malmara. Entre ces deux-là, ce fut tout de suite le coup de foudre. Ils commencèrent à se voir de plus en plus souvent, à passer énormément de temps ensemble, à discuter, à flâner, à s'embrasser, à se toucher... Cette histoire avait une allure de véritable conte de fées. La seule zone d'ombre, c'était la nature de Marlo : c'était un humain, Malmara le sentait au fond d'elle et elle sut immédiatement que ça allait poser problème. Malmara présenta Marlo à sa soeur, qui fut d'abord méfiante mais qui comprit, ensuite, pourquoi la jolie blonde en était tombée amoureuse. Mais pour Malmara, il était hors de question qu'elle présente Marlo à ses parents : son père serait devenu fou de rage, il l'aurait sûrement battue au point de la tuer. Tétanisée par la peur, Malmara décida de faire croire à Marlo que ses parents étaient morts dans un accident de voiture, afin de ne pas devoir renoncer à lui. Elle mit Ophelia dans la confidence et s'arrangea toujours pour que Marlo ne croise jamais ses parents dans son studio. Ce plan fonctionna durant plusieurs mois, jusqu'à ce que l'amour laisse place à l'imprudence. Après plusieurs semaines, Malmara se rendit compte qu'elle avait du retard dans ses règles. Elle aurait dû se douter que toutes ses imprudences avec Marlo allaient finir par se retourner contre elle mais elle ne pensait pas que cela arriverait aussi vite... Puis peut-être qu'elle en avait envie, secrètement... Pour être certaine de ce qu'elle redoutait, Malmara fit un test de grossesse et, comme elle devait s'y attendre, celui-ci s'avéra positif... À partir de cet instant, la jeune femme prit une décision radicale qui allait bouleverser sa vie mais aussi celle de Marlo : elle fit la morte, coupa les ponts, ne lui ouvrit plus la porte quand il vint frapper chez elle et ne répondit plus à ses messages, laissant le jeune homme dans l'ignorance la plus totale. Elle alla même jusqu'à quitter son studio, pour aller vivre chez sa soeur, le temps que l'histoire se tasse... Mais une grossesse, ce n'est pas le genre de chose que l'on cache à sa famille éternellement alors il faut que Malmara fasse un choix : interrompre cette grossesse ou la mener à terme, avec ou sous Marlo...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Améthyste

▲ ARRIVÉE À SALEM : 26/04/2018
▲ SORTS : 12
▲ RACE : Sorcière
▲ ÂGE : 29
▲ DOLLARS : 77
▲ ACTIVITÉ : Présent(e)
▲ DOUBLES COMPTES : Pas encore (a)

Feuille de personnage
Relations:
RP en cours:

MessageSujet: Re: MALMARA ♦ c'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme !   Dim 27 Mai - 20:40




Malmara O'Connell


A story about me

UNE HISTOIRE DIFFÉRENTE △ Malmara est végétarienne depuis trois ans maintenant. △ Elle fait des crises d'asthme depuis qu'elle est enfant et a toujours son bronchodilatateur avec elle. △ Elle déteste dormir seule dans le noir. Elle laisse donc toujours une lumière allumée quand elle n'a personne avec qui dormir. △ Elle partage un lien très fort avec sa sœur. Elles ne sont pas jumelles mais c'est presque comme si c'était le cas. △ Elle cuisine très bien et prépare généralement à manger pour sa famille. △ Elle déteste les personnes qui parlent fort et qui sont trop dynamiques. △ Elle est plutôt insomniaque et ne dort que six à sept heures par nuit.

△ △ △ △ △

UN CARACTÈRE BIEN TREMPÉ △ Malmara est une personne très calme qui réfléchit beaucoup avant d'agir. △ Elle est assez introvertie, timide et maladroite. Ses proches lui disent souvent qu'elle a l'art de briser tout ce qu'elle touche. △ Elle perd rarement son sang-froid mais quand c'est le cas, elle peut entrer dans des colères noires assez effrayantes. △ On la décrit souvent comme une jeune femme drôle et attachante. △ Elle a souvent tendance à mettre les pieds dans le plat sans le faire exprès. △ Elle est très loyale et ne trahirait jamais les personnes qu'elle aime.

△ △ △ △ △

UN SORCIER EN CHACUN DE NOUS △ Malmara est une sorcière de sang pur et a grandi dans une famille qui lui a toujours laissé croire que les humains n'étaient que des êtres vils et fourbes. « Tant qu'ils ne savent rien de ta véritable nature, ils sont profondément gentils mais une fois qu'ils connaissent ton secret, ils seraient capables de n'importe quoi pour t'anéantir. » C'est ce que les parents de Malmara lui répète depuis qu'elle est en âge de comprendre le mot « haine ». La jeune femme comprend le positionnement de ses parents, dont les ancêtres ont été massacrés lors du procès des sorcières de Salem. Pourtant, elle les trouve parfois dans l'excès, surtout depuis qu'elle fréquente Marlo, qui est bien loin de l' « humain malveillant et diabolique » que lui ont décrit ses parents.

Le visage derrière le masque

Mon pseudo sur les Internets est Moon mais dans la vraie vie, je m'appelle Mathilde. J'ai 22 ANS et toutes mes dents ! Mon personnage est un PERSONNAGE INVENTÉ et il s'agit de mon PREMIER compte sur le forum. J'ai découvert Salem grâce à moi-même parce que je l'ai vu naître (a). Je pense être ACTIVE de manière TRÈS régulière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sodalite

▲ ARRIVÉE À SALEM : 23/12/2017
▲ SORTS : 4
▲ DOLLARS : 183

Feuille de personnage
Relations:
RP en cours:

MessageSujet: Re: MALMARA ♦ c'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme !   Lun 28 Mai - 17:34

J'adore ton personnage

Je ne sais pas encore quoi mais il nous faudra absolument un lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Améthyste

▲ ARRIVÉE À SALEM : 26/04/2018
▲ SORTS : 12
▲ RACE : Sorcière
▲ ÂGE : 29
▲ DOLLARS : 77
▲ ACTIVITÉ : Présent(e)
▲ DOUBLES COMPTES : Pas encore (a)

Feuille de personnage
Relations:
RP en cours:

MessageSujet: Re: MALMARA ♦ c'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme !   Mar 12 Juin - 9:40

Merci beau gosse
Évidemment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: MALMARA ♦ c'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme !   

Revenir en haut Aller en bas
 

MALMARA ♦ c'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Etre un homme !!
» C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme ♪
» « L'homme est une prison où l'âme reste libre. » ~Victor Hugo~ [Pv~Alicia Von Ludvig]
» Arakim Gorondo, Un nouvel homme
» ? Le Défi de l'Homme Mystère ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S∆LEM :: Création du personnage :: Présentations :: Fiches validées-