AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le forum a officiellement ouvert ses portes le 10/06/2018, venez nous rejoindre !
Les 10 premiers membres inscrits recevront 20 dollars en cadeau !

Partagez | 
 

 Garrett | This is how you remind me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Sodalite

▲ ARRIVÉE À SALEM : 23/12/2017
▲ SORTS : 4
▲ DOLLARS : 242

Feuille de personnage
Relations:
RP en cours:

MessageSujet: Garrett | This is how you remind me   Mar 29 Mai - 17:08




Garrett Anderson


Identity card

PRÉNOM(S) △ Je m'appelle Garrett. C'est ma mère qui a choisi mon prénom, qui est le même que celui du célèbre astronaute américain, Garrett Reisman. NOM(S) △ Je porte le même nom que mon père, Joshua Anderson, qui est mort en Afrique quand j'avais à peine douze ans. ÂGE △ J'ai 38 ans, bientôt 39. DATE ET LIEU DE NAISSANCE △ Je suis né à Salem dans l'État du Massachusetts, aux États-Unis, le 20 juillet 1979. STATUT CIVIL △ Je suis marié à Eden Anderson depuis maintenant deux ans. EMPLOI/ÉTUDES △ Ancien professeur de littérature à la Salem High School, je me suis reconverti en libraire. RACE △ Humaine. GROUPE △ Sodalite. AVATAR △ Travis Fimmel. CREDIT △ Datura.
Raconte-moi une histoire...

1991. Mon père était un aventurier, un homme qui n'avait peur de rien et qui était passionné par la nature et les animaux sauvages. Ma mère, quant à elle, était femme au foyer. Elle n'était pas assoiffée, comme mon père, de voyages. Malgré cela, mes parents s'aimaient et ne se seraient séparés pour rien au monde. Joshua Anderson était photographe professionnel pour des magasines centrés sur l'aventure en terre sauvage. Il partait donc très souvent en voyage, nous laissant seuls, ma mère et moi, pendant deux voire trois mois. Mais cet été-là, en 1971, alors qu'il était parti en Afrique pour photographier la faune sauvage, mon père ne revint jamais. Avec son équipe, il avait traversé un fleuve en bateau pour prendre quelques clichés de zèbres en train de s'abreuver et de risquer leur vie à tout moment, les crocodiles se tapissant dans l'eau trouble. Mais ce ne furent pas ces reptiles qui s'en prirent à lui, mais un troupeau d'hippopotames. Mon père savait que ces animaux étaient extrêmement agressifs et pourtant, il n'a rien vu venir quand un gros mâle est venu renverser leur petite embarcation. Toute l'équipe s'est retrouvée dans l'eau mais certaines réussirent à remonter sur la coque du bateau pour tenter de s'enfuir. Mon père, lui, n'eut pas cette chance. Il fut attaqué par un énorme hippopotame qui ne lui laissa aucune chance. Quelques jours plus tard, ma mère reçut une simple lettre de la part du directeur du magasine pour lequel travaillait mon père pour lui annoncer la mort de ce dernier. Une simple lettre. Pour lui dire que l'homme de sa vie était mort à des milliers de kilomètres d'elle, seul et sans doute complètement paniqué.

2010. Le principal de la Salem High School me convoqua dans son bureau ce jour-là, pour m'annoncer qu'une décision avait été prise à mon sujet. Un élève m'avait dénoncé il y a une dizaine de jours. Il avait expliqué à un conseiller d'éducation qu'Eden lui avait confié qu'elle entretenait, avec moi, une relation sentimentale qui allait bien au-delà de la simple relation élève - professeur. Je ne pouvais pas nier. C'était la vérité. Le principal me demanda tout de même de confirmer, ce que je fis sans trop rechigner. Il m'expliqua qu'il allait devoir me renvoyer, à contre coeur, même s'il désapprouvait complètement ce que j'avais fait. Il allait aussi devoir me dénoncer aux autorités. J'acceptai mon sort sans protester. Quelques jours plus tard, je dus me présenter devant un juge, qui m'interdit d'exercer plus longtemps le métier d'enseignant, me demanda de régler une amende de plusieurs milliers de dollars pour abus sur mineurs et de me tenir à l'écart de la jeune Eden. En sortant du tribunal, je m'empressai donc de déménager pour aller m'installer dans un autre quartier. Sans trop de difficultés, quelques mois plus tard, je trouvai un emploi en tant que libraire. Ce boulot me passionnait beaucoup moins que l'enseignement mais je n'avais pas le choix. C'était le prix à payer pour avoir enfreint les règles.

2013. Un jour, quelqu'un frappa à ma porte, alors que je n'attendais personne en particulier. Lorsque j'ouvris, je fus stupéfait de découvrir, sur le pallier, Eden. Cela faisait plus de deux ans que je ne l'avais plus vue. Je lui expliquai immédiatement que je n'avais pas le droit de m'approcher d'elle, ce à quoi elle répondit immédiatement qu'elle avait atteint la majorité sexuelle et que plus personne n'avait rien à lui dire sur ses fréquentations. Il n'en fallu pas plus pour que je la laisse entrer dans ma nouvelle maison et pour que la complicité d'autrefois revienne spontanément. Eden m'avait manqué. Je ne l'avais jamais vraiment oubliée, je n'avais jamais réussi à aimer quelqu'un d'autre comme je l'avais aimée elle depuis notre « séparation ». Je fus presque soulagé de la retrouver ce jour-là et de découvrir qu'elle aussi, m'aimait, et qu'elle n'avait pas simplement cédé à des pulsions d'adolescente alors qu'elle n'avait que seize ans.

2016. Trois ans après avoir retrouvé Eden, nous avons décidé de nous marier. Cela faisait un an que nous préparions tout pour la cérémonie. Tout se déroula parfaitement bien. Ma mère, malade, put tout de même assister au mariage. Elle nous quitta deux mois plus tard, d'un cancer des poumons. Elle adorait Eden, qu'elle trouvait extrêmement douce et bienveillante à mon égard. Elle avait bien compris que j'étais parfaitement épanoui avec elle, comme elle l'avait été autrefois avec mon père. Pourtant, peu après notre mariage, j'ai commencé à remarquer que des phénomènes étranges se produisaient parfois dans la nouvelle maison que nous avions acheté ensemble. Eden me disait que c'était mon imagination mais j'étais certain que je n'hallucinais pas. Pourtant, une fois que l'on me demandait de décrire plus en détails ces phénomènes étranges, je ne trouvais plus rien à dire parce que ce n'était qu'une impression, une sensation, rien de plus. De plus, j'ai désormais le sentiment qu'Eden me cache quelque chose mais quoi ? Je n'en ai pas la moindre idée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sodalite

▲ ARRIVÉE À SALEM : 23/12/2017
▲ SORTS : 4
▲ DOLLARS : 242

Feuille de personnage
Relations:
RP en cours:

MessageSujet: Re: Garrett | This is how you remind me   Mar 29 Mai - 17:09




Garrett Anderson


A story about me

UNE HISTOIRE DIFFÉRENTE △ Je suis somnambule depuis toujours et j'ai parfois des terreurs nocturnes. △ Je suis végétarien depuis cinq ans. △ Je suis un excellent cuisinier, j'adore cuisiner ! △ J'adore les animaux et j'ai toujours rêvé de vivre un jour dans une ferme. △ Je suis un peu superstitieux pour certaines choses. Par exemple, je ne vais jamais souhaiter la mort de quelqu'un par peur que cela se retourne contre moi. △ Les gens me perçoivent souvent comme un écolo un peu hippie parce que j'essaye de faire quotidiennement des efforts pour l'écologie.

△ △ △ △ △

UN CARACTÈRE BIEN TREMPÉ △ Je suis une personne très calme. Je ne m'énerve pratiquement jamais, même lorsque l'on me pousse à bout. △ Eden dit souvent de moi que je suis très drôle et souriant. Je ne sais pas si elle a raison mais j'essaye toujours de garder le sourire en tout cas ! △ Je suis parfois un peu rancunier, malgré moi, mais j'essaye de m'améliorer. △ Je suis assez perfectionniste. J'aime que tout soit parfait et je veux toujours m'améliorer et devenir meilleur. △ Je suis assez bienveillant et à l'écoute des autres. Je suis souvent considéré comme un bon confident. △ J'explique très bien. Un vieux reste de mon ancien boulot d'enseignant. △ Je déteste que l'on me mente. S'il y a bien quelque chose que j'ai du mal à pardonner, c'est le mensonge. △ Je suis loyal vis-à-vis des personnes que j'aime. △ Lorsque je n'aime pas quelqu'un ou si une personne m'énerve, généralement, je ne perds pas mon sang froid et je lui balance quelques piques cinglantes au visage.

△ △ △ △ △

UN SORCIER EN CHACUN DE NOUS △ Je n'ai jamais cru à la sorcellerie jusqu'à il y a deux ans. Pour moi, auparavant, c'était plutôt une invention, une superstition liée à l'histoire de la ville. Mais depuis quelques temps, je commence à me poser des questions. Des phénomènes étranges se passent autour de nous depuis que je suis marié avec Eden mais je ne parviens pas exactement à les décrire car cela reste très flou pour moi. Je ne dirais pas qu'aujourd'hui, je crois à la sorcellerie mais je me pose de plus en plus de questions. Et encore plus depuis qu'il y a eu cette histoire de cadavre retrouvé dans la forêt. Je vous avoue que je ne sais plus vraiment quoi penser désormais...
Le visage derrière le masque

Mon pseudo sur les Internets est Daska mais dans la vraie vie, je m'appelle Laura. J'ai 23 ANS et toutes mes dents ! Mon personnage est un personnage inventé et il s'agit de mon premier compte sur le forum. J'ai découvert Salem grâce à moi-même (a). Je pense être active de manière très régulière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Garrett | This is how you remind me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» remind me how it feels to hear your voice ✿ dylan
» la théorie du Tout
» Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett]
» Je blablate, tu blablates, il blablate ..(28eme edition)
» | Remind You ... | [PV Gryfi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S∆LEM :: Création du personnage :: Présentations :: Fiches validées-